Aménagement Paysager
418 268-7112

Remplacez certaines zones gazonnées

Vous aimez le confort qu’offre le gazon mais vous en avez trop à tondre ? Vous manquez de temps et votre pelouse en souffre ? Les mauvaises herbes, le jaunissement et les vers blanc ; vous en avez assez ?  Vous aimeriez trouver une alternative, mais laquelle ? Avant de remplacer votre pelouse par de l’asphalte, prenez le temps de lire ce qui suit.


Tout d’abord, il faut comprendre que l’herbe est composée de diverses graminées qui, en règle générale, nécessitent des conditions particulières d’ensoleillement, de fertilisation (organique et minérale) et d’arrosage. 

  • Ainsi, si votre pelouse est en carence de soleil, il sera impossible d’obtenir de bons résultats, à moins bien sur de lui procurer du soleil. Si vos arbres ont grandi et qu’ils coupent trop de lumière à votre gazon, il suffit simplement de remplacer le gazon par une alternative.
  • Aussi, si votre gazon a soif durant l’été, il peut rapidement tomber en dormance et jaunir. Il n’est pas mort et peut survivre à de telles conditions mais seulement quelques semaines. En dormance, le gazon est vulnérable aux piétinements et peut aussi être envahi de mauvaises herbes et d’insectes ravageurs.
  • De plus, la fertilisation chimique et l’utilisation de pesticide/herbicide vont tranquillement nuire à l’écosystème de votre gazon et le rendre pauvre écologiquement.

 

Tonte, fertilisant, arrosage : le gazon conventionnel rend esclave et n’est en rien écologique ! Il explique en partie la très haute consommation d’eau des Québécois, parmi les plus élevées au monde. Choisissez un autre type de couvre-sol, moins consommateur d’eau, pour votre cour !
ecohabitation.com/guide/amenager-ecologiquement-cour-plantes-eau-potager

 

Heureusement, il existe des alternatives utiles, simples, fiables et surtout mieux adaptées à vos besoins. Nous saurons vous conseillez des solutions avantageuses afin de réduire le temps d’entretien et vous épargnez bien des efforts. Il ne vous restera qu’à en profiter!

 

Si les conditions du site ne sont pas propices à la croissance de la pelouse ou à celle de certaines autres plantes, optez pour des végétaux mieux adaptés (couvre-sols, plantes d'ombre, etc.) ou employez des matériaux inertes (pavé, gravier, etc.) dans certaines sections du jardin.
Carnet horticole et botanique du jardin botanique de Montréal.

Réalisation : Mediactive